Nous avons terminé Le Machin avec la méthode Narramus avec les MS de ma classe. 

Voici donc ce que j'ai pu retirer comme observations sur cette démarche : 

- Le point vocabulaire systématique avant le début de chaque séance est vraiment un plus à reprendre dans l'étude des albums. Il permet à tous de partir sur la même base en matière de compréhension. La version numérique de ce point permet à tous de bien visualiser ce dont on parle. Les élèves ont tous bien retenu le vocabulaire étudié et il est facile de le constater.

- Mes élèves ont vraiment eu du mal à imaginer comment on pouvait illustrer le texte que je venais de lire. Il a fallu attendre les dernières séances pour avoir des propositions pertinentes. Je pense qu'un travail sur le lien entre l'image et l'illustration est nécessaire et que peut être la lecture d'histoires sans images permettrait une construction des images mentales chez les élèves....

- Imaginer la suite de l'histoire s'est avéré compliqué mais moins que pour les illustrations. Les élèves ont mis un certain temps à repérer la structure répétitive de l'histoire du Machin. 

- Les élèves ont adoré utiliser les masques pour jouer l'histoire et la maquette pour jouer et raconter l'histoire aux PS. A la fin de nos séances, ils maîtrisent tous l'histoire parfaitement.

- Personnellement, j'ai beaucoup apprécié la méthode clé en main qui fait gagner un temps fou au niveau de la préparation.  J'ai vu chacun progresser à son rythme et prendre plaisir à le faire, prendre confiance en soi notamment en proposant ses idées devant les camarades. C'est un bon outil que je réutiliserai.

Pour avoir un autre avis sur la méthode rendez-vous sur le blog de Mysticlolly ici

et maintenant????..... Je vais aller potasser un peu tout ce qui concerne Les compétences narratives en réception et Les compétences inférentielles....  Si vous avez des conseils, merci d'avance...